Accueil Auto Où vendre ma voiture rapidement ?

Où vendre ma voiture rapidement ?

A quel prix vendre sa voiture ? Votre annonce doit nécessairement mentionner le prix de vente souhaité de votre voiture. Mais il est toujours nécessaire de le réparer correctement ! Trop faible, vous ne ferez pas une bonne transaction financière. Trop haut, vous ne trouverez pas l’acheteur.

Plan de l'article

Quelle est la valeur de ma voiture d’occasion ?

Déterminer la valeur correcte pour vendre votre voiture n’est pas facile. Surtout parce que de nombreux éléments peuvent être pris en compte et impact, vers le haut ou vers le bas, la valeur de votre voiture. Néanmoins, afin de vendre votre voiture au prix le plus équitable, nous vous suggérons de vérifier d’abord sur Internet quelle est la cote de l’opportunité de votre voiture.

A découvrir également : Service de dépannage remorquage

La cote d’opportunité est un bon indicateur de la valeur qu’une voiture peut avoir plusieurs années après sa première date de mise en service, en fonction de son kilométrage ou de son niveau de finition. Il existe différentes sources dont il est intéressant de reconstruire les résultats afin d’avoir une idée très précise de la valeur de revente.

Alors que certaines sources sont basées sur un dépréciation mathématique de la propriété (coût moyen, options, date de sortie, kilométrage), d’autres sont basés sur l’analyse des prix de vente publiés sur Internet ou sur la base des prix de vente déclarés par les professionnels du secteur.

A découvrir également : Comment fonctionne une voiture hybride ?

Les sites les plus connus, mentionnant une note de l’occasion sont :

  • www.moniteurautomobile.be
  • ou sur autoscout.be où vous pouvez voir des annonces similaires

Ces cotes sont généralement fiables, bien qu’il y ait des différences (minimes) d’une source à l’autre. Néanmoins, il est rare qu’une voiture se vend réellement en marge de l’occasion. Il s’agit plus d’un prix de base que vous pouvez ensuite affiner selon d’autres critères spécifiques à votre voiture.

Veillez à ne pas trop tenir compte des côtes argus ou des valeurs à l’étranger. Les prix des voitures d’occasion ne sont pas les mêmes dans tous les pays. La meilleure façon de connaître la valeur de votre voiture est de regarder le prix offert sur les sites de petites annonces. Et en fonction de l’état de votre voiture et son kilométrage, vous pouvez estimer le prix de vente.

Éléments à prendre en compte pour déterminer la valeur finale de revente

Une fois que vous avez obtenu une note de l’opportunité, vous serez alors en mesure d’affiner le prix auquel vous souhaitez revendre votre voiture. Le prix auquel vendre votre voiture fluctuera selon plusieurs critères. Cela influencera, à la hausse ou à la baisse, le montant que vous retirez de la vente de votre voiture. Savoir comment les déterminer est donc essentiel, en vue de négocier avec le vendeur, mais aussi pour vendre votre voiture à un prix équitable. Sur la base de la cote d’occasion, vous pouvez affiner la valeur de revente en fonction des critères ci-dessous :

La marque

Certaines marques vendent mieux que d’autres parce que ce sont des marques qui jouissent généralement d’une meilleure réputation (marques allemandes en particulier) et/ou d’une meilleure fiabilité. La valeur résiduelle sera donc plus élevée pour ces marques automobiles. Cela signifie que vous pourrez pour demander un prix de vente plus élevé (par rapport à la note de l’occasion) si vous avez une voiture de ces marques. Inversement, si vous avez une voiture d’une marque avec une image de marque pire, la valeur résiduelle aura tendance à diminuer plus rapidement au fil des ans et lors de la vente de votre voiture, de sorte que la perte financière sera logiquement plus grande. De la même manière que pour les marques, certains modèles sont plus demandés que d’autres (par exemple pour leur fiabilité, leur apparence ou leur rareté). Inversement, certains modèles seront moins populaires et se vendront moins bien.

Le modèle

Comme pour la marque automobile, certains modèles sont plus recherchés que d’autres (pour leur fiabilité, leur look, leur rareté,…). Inversement, certains modèles seront moins populaires et se vendront moins bien.

Le niveau de finition

Les voitures mieux équipées trouveront plus facilement les acheteurs que les versions les plus basiques (et bénéficieront donc d’un équipement moins original). Notez, cependant, que certains équipements ajoutent une réelle valeur ajoutée (panoramique toit, climatisation, GPS intégré,…) tandis que d’autres peuvent repousser certains acheteurs (de grandes jantes par exemple qui peuvent avoir un impact négatif sur le budget des pneus).

Le carburant

une voiture diesel vend généralement plus cher qu’une voiture à essence roulant. Il en va de même pour les voitures hybrides ou électriques.

Motorisation

Bien qu’il y ait encore des fans de forte voiture puissante (nombre élevé de kW/ch), la tendance actuelle est au meilleur compromis « confort/performance/coût ». Les moteurs de moyenne portée seront donc les plus recherchés tandis que les moteurs plus puissants seront plus intéressants pour les amateurs et les moteurs plus petits se vendront généralement moins bien.

La couleur

Les couleurs populaires ou passe-partout (noir ou gris par exemple) se vendent mieux que les couleurs flashy ou accrocheur.

Kilométrage

Plus le kilométrage est élevé, plus sa valeur de revente sera faible. Un kilométrage élevé (au-delà de 100 000 km) reflète en effet une plus grande usure de la voiture et des réparations futures. Fais attention, cependant, pour les voitures avec un kilométrage très faible. Essayez de connaître les raisons. Cela peut être un signe avant-coureur d’un problème mécanique majeur ou d’un problème répétitif. Si la voiture est souvent immobilisée ou seulement conduite dans la ville (dans ce cas, faites encore plus d’attention s’il s’agit d’un moteur diesel), cela peut entraîner une usure prématurée de certains éléments mécaniques.

Âge

La bonne moyenne de vendre votre voiture est entre 4 et 6 ans. Ces voitures sont les plus recherchées parce qu’elles offrent un bon compromis prix/usure. Au-delà de cela, il est nécessaire de prévoir des dépenses importantes afin d’entretenir correctement la voiture (risque de panne accrue, remplacement des pièces d’usure,…). Il convient également de noter que le prix de vente d’une voiture qui n’a connu qu’un seul propriétaire sera généralement plus élevé qu’une voiture qui a déjà connu plusieurs propriétaires différents.

L’Etat

Critère principal qui détermine le prix final de vente. Plus une voiture est en bon état, plus il vous sera facile de vendre ça. L’état de la voiture concerne la mécanique (entretien effectué régulièrement et selon les prescriptions du constructeur) mais aussi l’esthétique (état de la carrosserie, présence de rayures, bosses, sièges propres, tâches, rouille,…).

Le type d’acheteur et/ou de vendeur

Une voiture d’occasion sera achetée plus cher par un particulier que par un professionnel (qui doit ensuite la revendre avec une certaine marge bénéficiaire). Inversement, un professionnel vendra la même voiture plus chère qu’un particulier (en particulier parce qu’il doit donner une garantie légale). NB : Si vous avez l’intention de vendre votre voiture à un professionnel de l’automobile, n’hésitez pas à jouer à la compétition et demandez des offres à plusieurs garages.

Notez que vous pouvez également varier le prix de vente de votre voiture en fonction de l’urgence. Par exemple, si vous souhaitez que la vente se fasse rapidement, prévoyez de baisser le prix de vente. Votre annonce ne sera que plus attrayante. Si au contraire, vous n’êtes pas pressé, grimper légèrement le prix (même après avoir baissé).

Quand est le meilleur moment pour vendre votre voiture ?

En outre, n’oubliez pas de fournir une marge de négociation dans le prix affiché car les acheteurs essaieront souvent de marchander. Restez raisonnable et définissez une marge moyenne de 10 % par rapport à la valeur affichée.

Le meilleur moment pour vendre votre voiture est celui qui vous permet de perdre le moins d’argent possible par rapport à son prix d’achat d’origine, ou du moins après l’avoir bien payé. Il faut savoir que pendant sa première année de circulation, après avoir quitté le garage, la voiture perd entre 15 et 30% de sa valeur d’achat.

Il n’est donc pas nécessaire de revendre votre nouvelle voiture, juste un an après l’avoir achetée ! Cependant, si vous voulez faire une bonne affaire d’un point de vue financier et éviter des coûts d’entretien importants, il est préférable de revendre la voiture après 4 ou 5 ans ou au moins, avant que la voiture atteigne 80 000 km sur le compteur. Néanmoins, il ya des moments qui sont plus propice à la vente de certains types de véhicules. En tenant compte de cela peut vous permettre de vendre votre voiture d’occasion plus rapidement, ou même obtenir un prix légèrement plus élevé.

Minivans, 4×4, VUS et Combi

= vendre votre voiture à l’approche des vacances Ces véhicules sont très appréciés par les familles avec enfants. Surtout pendant les périodes de vacances, pour être en mesure de transporter les effets personnels de toute la famille. Les mini-fourgonnettes et les pauses peuvent être vendus plus facilement en mai, juin et juillet. Les VUS 4×4 et 4RM, quant à eux, se vendent généralement mieux à l’approche de l’hiver car ils permettent d’emmener toute la famille pour les vacances de ski, sur les routes enneigées.

Citadines et petits budgets

= vendre votre voiture avant le début de l’école Ces voitures sont souvent utilisées par les jeunes élèves, par les nouveaux titulaires de permis de conduire ou comme 2ème voiture pour amener les enfants à l’école. Retour à l’école est donc le moment idéal pour vendre votre petite voiture et quand les acheteurs seront les plus nombreux.

Cabriolets et voitures de sport

= vendre votre voiture dès que le temps revient Vendez ce type de voiture dès que le printemps approche. Vous serez plus susceptible de trouver un acheteur et de vendre votre voiture au prix désiré qu’en hiver. Inversement, si vous êtes intéressé par l’achat d’un tel modèle, regardez les annonces en hiver, les acheteurs seront moins et vous aurez plus facile à négocier.

Préparez l’annonce pour vendre votre voiture

Pour obtenir les résultats souhaités (c’est-à-dire vendre votre voiture rapidement au prix souhaité), il est approprié de préparer votre annonce efficacement !

L’annonce doit être claire, succincte, complète et mettre en évidence votre voiture. Obtenez toutes les informations relatives à votre voiture (facture d’achat, liste d’équipement, factures d’entretien, certificat d’immatriculation) et n’omettez pas d’informations importantes dans la publicité.

Vous éviterez les appels pour lesquels vous êtes uniquement invité à fournir des informations supplémentaires et vous ne recevrez normalement que des appels de personnes qui sont vraiment intéressées par votre annonce.

Accentuez le les points forts de votre voiture (équipement de qualité, parfait état, par ordre d’entretien,…). Toutes les informations qui valorisent votre voiture sont tous des atouts pour vendre votre voiture à un bon prix, alors n’oubliez pas de les spécifier. Si vous êtes pressé de vendre votre voiture, essayez de vous démarquer d’autres offres similaires (même voiture ou modèle).

Exemple :

  • Pour un prix équivalent aux autres voitures offertes, spécifiez que votre voiture est en état exceptionnel
  • Pour un prix équivalent aux autres voitures proposées, spécifiez que votre voiture a un kilométrage faible
  • Votre voiture est banale (ou même a quelques défauts) mais le prix demandé est plus bas

Agrandir la publicité avec des photos de bonne qualité. Une annonce avec des photos est en moyenne 4 fois plus consultée et est d’autant plus susceptible d’intéresser les acheteurs. Mettez des photos de la voiture sous une forme suffisante et sous plusieurs angles (extérieur et intérieur), idéalement prises dans un endroit lumineux. Les acheteurs potentiels seront en mesure d’identifier facilement la voiture offerte pour vente et imaginez eux-mêmes à bord.

Tout vendeur, privé ou professionnel, est tenu de fournir des informations à l’acheteur. L’annonce doit donc être juste et mentionner clairement les qualités et les défauts de la voiture. Sinon, l’acheteur (s’il se sent floue) a la possibilité de déposer une plainte contre le vendeur pour tromperie ou manœuvres trompeuses. En cas de succès, l’acheteur pourrait obtenir la possibilité de demander l’annulation de la vente, de réclamer des dommages-intérêts ou de négocier à l’amiable une baisse du prix de vente.

Quel canal de vente devriez-vous préférer vendre votre voiture ?

Mettez votre annonce sur Internet pour vendre votre voiture

Internet est devenu le canal le plus utilisé pour revendre sa voiture. Facilité, vitesse, possibilité de mettre des photos, les multiples sortes possibles permettent aux acheteurs d’affiner facilement leurs choix. L’inconvénient pour le vendeur est qu’actuellement tout le monde utilise Internet pour vendre sa voiture. L’offre est donc abondante et elle devient difficile pour le vendeur de se démarquer des autres annonces.

Les principaux sites Web pour insérer des annonces :

  • annonce gratuite sur autoscout24
  • www.moniteurautomobile.be
  • www.2ememain.be
  • www.autoccasion.be
  • www.vroom.be
  • Gocar
  • www.autolive.be

Mettre une annonce papier

Les petites annonces dans les journaux et les magazines sont de moins en moins utilisées. Bien qu’il y ait certains inconvénients (plus coûteux et moins facile à publier), une publicité sur papier présente l’avantage d’une meilleure visibilité (par exemple en publiant dans un magazine automobile ou dans un journal de votre région).

Vendre sa voiture en collant une affiche sur la fenêtre arrière

Vous pouvez mettre une affiche sur votre voiture et espérer que quelqu’un passant par votre voiture est intéressé. Vous n’aurez pas à payer de frais publicitaires importants, mais trouver un acheteur peut prendre un certain temps. Idéal donc si vous n’êtes pas pressé.

Attention, cependant, car cette forme d’affichage n’est pas tolérée sous toutes ses formes. Par exemple, ceci n’est pas autorisé si votre voiture est garée sur la voie publique (vous risquez une amende d’au moins 50€). Vous pouvez donc exposer votre voiture, avec une affiche à vendre, uniquement sur un terrain privé ou dans un lieu public (par exemple parking avec une grande surface ou une station-service… si autorisé par les propriétaires du site). Si vous voyagez avec la voiture, en théorie, vous pouvez avoir une affiche sur votre voiture puisque l’interdiction ne s’applique qu’aux voitures en stationnement. Mais dès que vous serez garé, vous devrez retirer l’affiche…

Rachat de votre voiture par un concessionnaire, parallèlement à l’achat d’une voiture neuve

Vendre votre voiture vous-même n’est pas toujours facile (offres en abondance) et nécessite un investissement personnel. Il est donc courant que lors de l’achat d’une voiture neuve, le concessionnaire vous propose de vous acheter votre ancienne voiture (prime de retour). Facile, mais pas toujours la meilleure opération d’un point de vue financier. Parce que le concessionnaire vous offrira un prix d’achat inférieur à celui que vous auriez pu obtenir d’un particulier. Veillez également à ne pas être dupé par le croupier ! Qui, sous le prétexte d’une soi-disant belle offre de prise de contrôle, hésitera à vous accorder d’autres formes (peut-être plus intéressantes) de réduction.

Vendez votre voiture dans un garage

Ce processus est veut rapide, ne coûte pas de frais publicitaires mais implique que vous vendez votre voiture à un prix inférieur à celui que vous auriez pu obtenir d’un individu. Le garage doit supporter les frais de rénovation et réserver une marge lorsqu’il s’occupe ensuite de la revente de la voiture. Assurez-vous de consulter plusieurs garages et de rivaliser pour le meilleur prix.

Vendre votre voiture à une foire automobile

Ces ventes organisées ont lieu dans certains endroits, dans certaines villes ou municipalités (en particulier sur de grands parkings). Le marchandage est très fréquent mais vous pouvez vendre votre voiture très rapidement (même si vous faites quelques concessions financières). Attention, cependant, aux risques d’escroquerie (y compris les contrôles de contrefaçon ou les billets de banque). Assurez-vous d’être accompagné par quelqu’un habitué à ce genre de pratique et qui jouera un rôle médiateur.

Attention aux escroqueries avant de vendre sa voiture !

Nous sommes souvent suspects lors de l’achat d’une voiture d’occasion, mais nous sommes moins lorsque vous voulez vendre votre voiture. Pourtant, le vendeur peut également faire face à des escroqueries ou des escroqueries. Soyez vigilant, prenez certaines précautions et sachez détecter les escroqueries !

Dans l’ensemble, faites attention aux offres trop belles pour être vraies, à toute pratique ou individu qui vous semble suspect, aux acheteurs potentiels de l’étranger (encore plus si le pays où l’acheteur réside est loin). Et n’acceptez que les chèques bancaires certifiés et jamais les transferts d’argent Western Union. Les escrocs savent faire preuve d’imagination et inventer constamment de nouvelles formes d’escroqueries. Restez sur vos gardes ! Les chèques certifiés peuvent être vérifiés auprès de votre banque qui contactera la banque de l’acheteur pour vérifier si l’acheteur a effectivement cet argent sur son compte.

Voici 2 exemples d’escroqueries fréquentes :

  • L’arnaque la plus commune est celle qui vient d’acheteurs d’étrangers pays. Ils montreront immédiatement leur intérêt et seront pressés de conclure l’achat. Ils voudront effectuer le paiement par virement bancaire ou Western Union, en échange de donner la voiture à un soi-disant ami ou membre de la famille. Mais une fois votre voiture disparue, vous ne verrez jamais la couleur de votre argent…
  • Un autre type d’arnaque consiste à envoyer au vendeur un chèque bancaire qui dépasse le prix convenu. Le vendeur vous indique que l’argent supplémentaire sera utilisé pour payer les frais accessoires tels que l’expédition de la propriété (par exemple, parce qu’ils vivent à l’étranger). Vous déposez votre chèque et votre compte est crédité. Tous heureux, vous faites les étapes nécessaires pour expédier la voiture à l’acheteur en payant à un transporteur, que l’acheteur a évidemment désigné vous, les frais d’expédition. En attendant, votre banque se rend compte que le chèque est faux et vous avertit. Résultat : vous avez toujours votre voiture, vous n’avez plus l’argent du chèque sur votre compte mais vous avez payé (et perdu) les frais d’expédition (souvent élevé).

La rencontre avec les acheteurs

Nettoyez la voiture

Les acheteurs veulent généralement une voiture qui est prête à rouler et en parfait état. Par conséquent, une voiture propre va naturellement vendre beaucoup plus facile qu’une voiture sale. Cela donnera au futur acheteur le sentiment que la voiture a été bien entretenue. Vérifiez et localisez les rayures ou les rayures des clés sous les poignées de porte ainsi que tout ternissement de peinture.

Généralement, un shampooing brillant et/ou un produit « effaçable » efface ces imperfections. Si les rayures sont trop profondes, faites quelques retouches de peinture avec un stylo de retouche spécifique que vous pouvez ramasser chez un concessionnaire de marque.

Nettoyez les traces de goudron qui s’accumulent sur le fond ou les garnitures de roue. Utilisez des produits spécialisés ou simplement White Spirit qui se porteront très bien à faible coût. Accessoires de réparation qui ne nécessitent pas beaucoup d’argent (verre de miroir cassé, essuie-glaces cassés, couvercle de feu arrière manquant, bouchons de roue manquants). Nettoyez l’intérieur de la habitacle. Remplacez ou retirez les tapis de sol endommagés. Nettoyez les housses de siège et le cendrier. Retirez toute touche personnelle (autocollants en particulier). Ces détails apparemment inoffensifs, qui peuvent facilement être corrigés vous-même et à moindre coût, peuvent dissuader un acheteur potentiel de clore la vente. Mettez toutes les chances de votre côté.

Niveaux de contrôle

L’acheteur potentiel de votre voiture va probablement les inspecter. Si les niveaux ne sont pas bons, l’acheteur potentiel peut avoir une mauvaise image de l’entretien de la voiture. Un simple contrôle, avec une mise à niveau si nécessaire, valorisera votre voiture. Contrôlez les liquides de refroidissement, la lave-glace, la direction et la pression des pneus de la voiture.

Regroupez les documents relatifs à la voiture

Anticiper et avoir des documents à proximité que les acheteurs ne manqueront pas de réclamer de vous :

  • Photocopie de votre carte d’identité
  • Photocopie du certificat d’immatriculation
  • Carnet d’entretien de voiture
  • Avis de transition à l’inspection technique
  • Certificat Carpass
  • Facture d’achat originale
  • Facture d’entretien périodique

Ces documents permettent à l’acheteur de mieux identifier la voiture, de voir comment elle a été entretenue et plus globalement de retracer son voyage depuis son achat initial. Les avoir à portée de main témoignera d’un certain sérieux et rassurera l’acheteur.

Précautions à prendre pendant l’essai

Assurez-vous de l’identité de l’acheteur et demandez à voir la carte d’identité Ne laissez jamais l’acheteur potentiel seul dans la voiture avec les clés. Ne donnez les clés qu’une fois installées à l’intérieur de la voiture. Après le tour court ou si vous avez besoin d’échanger des places (passager/conducteur), éteignez le contact et récupérez les clés avant de descendre de la voiture.

Ces mesures de précaution vous empêcheront de fuir avec votre voiture.

Notez qu’en cas d’accident pendant le test, c’est votre propre assurance qui devra intervenir et non celle de l’acheteur potentiel.

Finalisation de la vente

Une fois que vous êtes d’accord sur le montant, vous devez finaliser la vente. Afin de formaliser cette vente et de garder une trace de vos documents (ce qui vous permettra de prouver la vente et de vous éviter de vous retrouver dans une situation inconfortable en cas de litige éventuel), il est approprié d’établir une facture de vente entre le vendeur et l’acheteur.

NB : Si le vendeur ou l’acheteur est soumis à la TVA, assurez-vous de mentionner correctement dans la facture de vente les mentions légales obligatoires dans ce cas. Téléchargez ici un exemple de facture de vente entre particuliers

Documents à remettre à l’acheteur

Vous devez remettre à l’acheteur, une fois la vente conclue et l’encaissement de l’argent provenant de la vente, un certain nombre de documents.

  • Le formulaire de demande d’inscription fourni et estampillé par le contrôle technique
  • La facture de vente (dont vous conserverez soigneusement une copie)
  • Une copie de la facture de la vente originale de la voiture (lorsque acheter nouveau)
  • Le certificat d’immatriculation
  • Le certificat de contrôle technique et le certificat Car-Pass
  • Un certificat pour l’installation de GPL, si le véhicule est équipé
  • Le rapport d’opportunité préparé par l’inspection technique
  • Le certificat de conformité (carte grise)
  • Le carnet d’entretien de la voiture

Pour vendre votre voiture à un professionnel ou à l’exportation, notez que le document délivré par l’inspection technique n’est pas obligatoire (formulaire de demande d’inscription). Cependant, vous devrez donner à l’acheteur le certificat d’immatriculation de la voiture. Et mentionnez sur la facture les mots « inspection technique aux frais de l’acheteur ».

Détails pour la vente de votre voiture

A. Le formulaire de demande d’inscription fourni et estampillé par le contrôle technique.

Pour vendre sa voiture à un particulier, vous devez, en tant que propriétaire de la voiture, passer au contrôle technique. Le l’inspection technique certifiera que votre véhicule est en ordre et qu’il satisfait aux exigences légales et techniques. Avant de passer à l’inspection technique, il est fortement recommandé de faire réviser votre véhicule avec un garage. Cela vous évitera d’avoir à payer un nouveau contrôle technique lors du repassage (afin d’obtenir le précieux sésame) et de perdre votre temps inutilement.

Lors de l’inspection technique, vous devrez :

  • Présenter le certificat d’immatriculation de la voiture
  • Montrer le certificat de conformité de la voiture
  • Présentez votre carte d’identité
  • Payer une redevance (coût de l’inspection technique)

Si votre véhicule réussit le chèque, il vous sera livré :

  • Un formulaire de demande d’immatriculation, scellé, avec une validité maximale de 2 mois (après cette période et si vous n’avez pas encore vendu votre véhicule, vous devrez réintroduire la même inspection technique).
  • Un certificat de visite

Vous pouvez choisir le centre de contrôle technique. Toutefois, si votre véhicule ne réussit pas la première fois à l’inspection technique, vous serez obligé de retourner au même centre.

B. Certificat Car-Pass

Le certificat Car-Pass est un document délivré par l’inspection technique. Document qui est obligatoire pour vendre votre voiture à partir d’une voiture et doit avoir une validité allant jusqu’à 2 mois. Ce document détaille le kilométrage passé de la voiture vendue (état actuel et état avant la date). L’acheteur potentiel peut ainsi facilement vérifier l’exactitude du kilométrage de la voiture qu’il souhaite acheter. Le but de ce document est donc d’éviter les fraudes liées au kilométrage (trafic de compteurs en particulier), alors vérifiez attentivement ce document.

En plus du kilométrage, le Car-Pass mentionne également les informations suivantes :

  • marque et modèle
  • la date d’enregistrement
  • numéro de châssis
  • le numéro d’identification
  • la date sur lequel le document a été rédigé

Si ce document ne vous est pas livré par le vendeur, sachez que vous avez le droit d’exiger l’annulation de la vente. Et pour réclamer le remboursement du prix de vente de la voiture. Mais ayant probablement déjà payé un acompte ou le prix total de la transaction, vous devrez passer par les tribunaux pour gagner l’affaire. Avec les coûts et les problèmes qu’il peut causer. Alors assurez-vous de réclamer ce document avant de signer ou de payer quoi que ce soit !

Encaisse l’argent de la vente

Ne renoncer à votre voiture que si l’acheteur vous a payé la totalité du montant ! En ce qui concerne, sans aucun doute, l’étape la plus cruciale lors de la vente de votre voiture et lorsque possible escroqueries sont les plus fréquentes, prenez toutes les précautions possibles afin de ne pas être pris au piège.

Voici nos conseils :

  • Réclamez un chèque bancaire certifié auprès de l’acheteur.
  • Un chèque bancaire certifié est un chèque émis directement par la banque de l’acheteur. Ainsi, lorsque le chèque est émis, le somme correspondante est bloquée sur un compte spécial de la banque de l’acheteur. Et le vendeur a ainsi la garantie de recevoir l’argent lors de l’encaissement du chèque. Sauf si le chèque soit faux ou falsifié, l’acheteur ne court aucun risque avec ce type de processus. Néanmoins, si vous avez des doutes, appelez l’agence en cherchant le numéro de téléphone de l’agence sur Internet. Ne comptez pas sur le numéro de téléphone ramassé sur le chèque qui pourrait naturellement être un faux aussi. Si la banque est fermée, reporter l’achèvement de la vente à un moment où la banque est ouverte.
  • En l’absence d’un chèque bancaire certifié, demandez à l’acheteur un virement bancaire.
  • Ne donnez pas la voiture tant que vous n’avez pas reçu l’argent sur votre compte. Et ne faites pas confiance à un extrait de compte bancaire que l’acheteur vous montrerait comme preuve).
  • N’acceptez pas les chèques étrangers (car si le compte n’est pas stocké, il sera rejeté).
  • Si le client est étranger, préférez un virement bancaire. Ou un paiement en espèces (alors que respecter les instructions connexes).
  • Évitez, autant que possible, le liquide. Vous risquez d’être payé avec des billets contrefaits. Ou mieux, finaliser la vente dans une agence bancaire qui assurera l’authenticité des billets. En outre, dans de tels cas, l’acheteur a tout intérêt à exiger un reçu (en cas de litige par exemple).
  • N’acceptez jamais les billets étrangers (leur authenticité est difficile à vérifier, même pour une banque qui préfère laisser ce type de vérification à une organisation/service spécialisé).
  • Demander toujours une copie de sa carte d’identité à l’acheteur.
  • N’acceptez aucun mandat international Western Union (la fraude est très courante).

Après la vente de la voiture

Signalez la vente de votre véhicule à votre assureur

Signalez la vente de votre véhicule à votre assureur afin que votre contrat puisse être interrompu. Afin de mettre fin à votre contrat, l’assureur vous demandera généralement d’envoyer la carte verte que vous avez encore. Ainsi que la preuve de vente de votre véhicule et souvent aussi, une copie de l’avis d’annulation de la plaque d’immatriculation qui a été apposée sur le véhicule vendu. Si vous achetez un autre véhicule, votre assureur remettra l’assurance à ce nouveau véhicule.

Rradier la plaque d’immatriculation si elle n’est plus utile

Si vous n’achetez pas de véhicule neuf, vous n’avez pas besoin de conserver votre plaque d’immatriculation. Dans ce cas, retournez votre plaque d’immatriculation à la DIV qui prendra les dispositions nécessaires pour la radier. Sur la base de la date d’annulation, un prorata vous sera remboursé au niveau de la taxe de circulation.

Le vendeur est responsable des défauts cachés

Si la voiture tombe en panne après la vente, l’acheteur peut se retourner contre le vendeur et invoquer la présence de défauts cachés. Le vice caché défaut ne peut être valablement mentionné que s’il s’agit d’un défaut pré-vente, d’un défaut caché (que l’acheteur n’a pas pu remarquer) et d’un défaut empêchant le fonctionnement normal de la voiture. À ne pas confondre avec l’usure normale d’un véhicule usagé. Prouver un défaut caché n’est pas facile et préférable d’avoir les conseils d’un professionnel. En cas de litige, l’affaire sera portée devant le tribunal et le juge statuera.

A savoir :

  • Le fait d’indiquer vendu dans l’état bien connu de l’acheteur ne vous dégage pas de vos responsabilités ! La loi prévoit que l’acheteur peut en tout cas se retourner contre vous en cas de défaut caché.
  • Si le défaut est mentionné sur le rapport d’inspection technique, vous ne pourrez évidemment pas invoquer le défaut caché ! Puisque vous devez normalement lire ce document.
  • Dans le cas où l’acheteur gagnerait, il peut réclamer l’annulation de la vente. Ou demander une indemnisation (remboursement des frais de réparation afin que le défaut ait disparu).

ARTICLES LIÉS