Accueil Hi-tech Quelles sont les fonctions d’un drone ?

Quelles sont les fonctions d’un drone ?

Aujourd’hui, l’agriculture se modernise pour relever les défis de son temps. L’agriculture devient de plus en plus connectée et utilise des drones pour cartographier, analyser et traiter les cultures. Quelles sont les utilisations des drones dans le monde agricole ?

Lire également : Qu'est-ce que Lenovo Vantage ?

L’arrivée des drones dans l’agriculture

Avec l’avènement massif des technologies de communication dans les exploitations agricoles, l’agriculture connaît une nouvelle révolution : informatique embarquée, robotique, numérisation des données…

La télédétection, principale fonction d’un drone, n’est pas nouvelle dans l’agriculture. Cependant, il faut des outils de pointe pour devenir une « agriculture de précision ». Les drones sont apparus comme une solution pour l’aide à la décision, l’analyse, la surveillance et le traitement des cultures.

Lire également : Pourquoi acheter un ordinateur haut de gamme ?

Il existe plusieurs utilisations des drones dans l’agriculture.

Contrôler et surveiller les cultures

Initialement, le drone fonctionne afin de surveiller les parcelles, les pâturages, le bétail avec un point de vue que nous n’avions pas. Le objectif principal est d’obtenir des informations plus rapidement sans avoir à bouger.

Le drone de surveillance devient l’outil quotidien de nos producteurs et éleveurs de céréales pour de multiples usages :

  • Surveiller les troupeaux et les parcelles agricoles
  • Les ravageurs effrayés en raison du passage régulier des drones à travers la ferme
  • Allez chercher son troupeau, oui le drone peut devenir « Berger Chien » ! (si la loi le permet)
  • Détection des foyers de mauvaises herbes
  • Analyser les cultures endommagées

Grâce à sa caméra et à ses capteurs embarqués, le drone peut mesurer de nombreux indicateurs sur l’état et les besoins des cultures.

En effet, les capteurs fournissent des informations plus précises et fournissent une gamme de données : niveau d’azote, chlorophylle, biomasse, humidité, stress hydrique…

Ces capteurs établissent des cartes et favorisent la détection des zones moins fertiles, les plus dégradées par les animaux sauvages ou malades afin de pouvoir y remédier le plus rapidement possible.

Ainsi, l’agriculteur peut ajuster avec précision le niveau de engrais et autres traitements à appliquer grâce aux recommandations des outils analytiques. La quantité de fluides appliqués varie en fonction de l’application, ce qui rend la pratique plus durable et raisonnée. Les rendements sont également améliorés, ce qui permet un retour sur investissement relativement rapide.

Bien que l’échantillonnage ait été effectué manuellement, l’information recueillie par le drone et ses capteurs permettent aux agriculteurs de :

  • localiser les zones à surveiller ou à traiter ;
  • déterminer l’intervention la plus appropriée ;
  • économiser de l’argent en réduisant la quantité de traitements utilisés.

Tout cela, plus facile et avec un gain de temps significatif.

Carte

Le drone est également utilisé pour cartographier les parcelles d’un agriculteur.

Le drone, équipé d’un GPS, enregistre avec précision une multitude d’images géoréférencées, contrairement aux satellites et aux dispositifs terrestres.

Le drone vole à basse altitude, au-dessus de la et recueille des données qui seront utiles pour la prise de décision. Avec l’aide d’un logiciel de traitement photo, nous pouvons utiliser le drone pour de nombreuses autres utilisations :

  • Calcul de la zone de champ.
  • Modélisation 3D : obtenir la direction des flux d’eau de pluie.
  • Calcul d’une pente ( % de pente dans la parcelle).
  • Calcul du volume.

Tout cela peut être fait avec une précision centimétrique !

Épandage et chute

De plus en plus d’applications émergent avec le drone, c’est surtout le cas des applications car en France il est tout à fait légal d’appliquer des semences et même des produits de biocontrôle par drone.

Équipé d’un réservoir et d’un système de dispersion à disque, certains drones permettent l’application d’une couverture de plante, ce qui pourrait permettre de semer dans des conditions impraticables avec un tracteur ou dans des pentes dangereuses. D’autres systèmes existent pour la chute des capsules, notamment pour les trichogrammes dans le maïs pour lutter contre les plus morces.

Avec l’arrivée massive du biocontrôle , le drone sera un allié parfait pour appliquer ses produits dans les cultures.

Traiter les cultures à l’avenir (épandage de drones)

En plus d’aider l’agriculteur dans la gestion et la surveillance de ses terres, le drone permet également de traiter les cultures. Associé à des pulvérisateurs, il appliquera des pesticides, des engrais ou des herbicides avec une grande précision. C’est plus rapide que manuellement et sans piétiner les cultures.

En principe, les drones d’épandage sont équipés d’un réservoir et de buses de pulvérisation qui sont réglables en fonction des types de produits utilisés. Il devient plus facile de traiter des zones spécifiques. Grâce au GPS, il est possible de programmer son cours. L’avantage est que le drone a accès à des endroits parfois inadaptés au passage de machines agricoles, en particulier en cas d’humidité élevée ou de présence d’arbres, par exemple.

Commentaire : Attention, à ce jour, il est interdit d’appliquer des produits phytopharmaceutiques en France.

Latitude GPS est un partenaire de choix pour les solutions agricoles de précision. Nos drones accompagnent des outils de contrôle des cultures pour les agriculteurs coopératifs et d’autres acteurs agricoles.

Découvrez notre gamme de drones et capteurs professionnels

ARTICLES LIÉS