Accueil Auto Comment économiser sur votre assurance auto ?

Comment économiser sur votre assurance auto ?

Ce n’est pas nouveau, une assurance auto, cela peut vite coûter cher ! Il existe néanmoins quelques astuces à suivre pour tenter de faire baisser le tarif de son assurance auto. Voici nos meilleurs conseils pour réduire votre prime d’assurance auto.

1. Faites le tour des compagnies d’assurance auto

Il existe un grand nombre de compagnies d’assurance automobile sur le marché et souscrire une assurance pour son véhicule a un coût ! La meilleure façon d’économiser sur votre assurance auto – ou de n’importe quelle assurance en général – est de comparer les prix. Cela ne signifie pas qu’il faille passer des heures sur Internet ou au téléphone pour obtenir des devis de toutes les compagnies d’assurance de France ! Vous pouvez utiliser des comparateurs en ligne qui font le travail à votre place. Si vous n’êtes pas à l’aise, peut-être préférez-vous l’aide d’un courtier en assurance qui pourra également vous aider à réduire les tarifs de vos autres assurances ? N’oubliez pas que le devis le moins cher n’est pas nécessairement le meilleur. Faites vos recherches et voyez ce que le contrat d’assurance auto couvre (assistance en cas de panne, remplacement du pare-brise, etc.), car une police légèrement plus chère peut être plus avantageuse à long terme. Il ne sert à rien non plus d’opter pour le niveau de couverture minimum si vous devez vous retrouvez à devoir payer de votre poche après un accident.

A voir aussi : Combien de chevaux fiscaux Peugeot 207 ?

2. Fixez le bon seuil de franchise auto </H2

La franchise automobile est le montant que vous payez en cas de sinistre. Si vous choisissez de payer une franchise plus élevée, cela réduira le prix de votre prime d’assurance. Mais vous devez être conscient de ce que cela signifie en cas d’accident. Pour commencer, vous ne pourrez pas présenter de demande d’indemnisation si la valeur des dommages est inférieure à votre franchise. Si votre contrat d’assurance auto mentionne qu’une franchise de 150 € sera appliquée en cas de bris de glace et que les frais de réparations s’élèvent à 250 €, l’assurance auto prendra en charge 100 € et vous devrez payer les 150 € restants. Si la tentation de réduire votre prime d’assurance auto en augmentant votre franchise autant que possible est toujours présente, veillez à ne pas souscrire une franchise que vous aurez du mal à payer en cas d’accident.

3. Abstenez-vous de déclarer certains sinistres

Les assureurs auto sont nombreux à mettre en place un système de « bonus-malus ».Par « bonus-malus », il faut comprendre qu’il s’agit d’un système de ‘modulation’ de la cotisation d’assurance auto, en fonction du comportement du souscripteur. La prime de votre assurance auto peut être réduite en l’absence de sinistres auto, mais a contrario être majorée si vous avez eu affaire à un sinistre auto. Retenez également qu’en cas de changement d’assureur auto, votre statut de « bonus-malus » vous poursuit et vous aurez donc du mal à mentir à votre prochain assureur. Si vous voulez être considéré comme un conducteur fiable (et donc profiter de tarifs plus intéressants), mieux vaut donc être sage sur la route. Notez également qu’un assureur peut se réserver le droit de résilier votre contrat s’il juge que vous avez déclaré trop de sinistres.

A lire également : Où vendre ma voiture rapidement ?

À garanties égales, les prix des contrats d’assurance auto peuvent considérablement varier d’un assureur à l’autre. Prenez donc le temps de comparer les différentes offres du marché afin de trouver celle qui répondra au mieux à votre budget et votre profil conducteur.

ARTICLES LIÉS