Accueil Auto Comment faire annuler une vente de voiture d’occasion ?

Comment faire annuler une vente de voiture d’occasion ?

vous avez acheté une voiture et malheureusement vous découvrez en cours d’utilisation un problème important. Heureusement, le Code de la consommation vous permet de demander l’annulation de la vente pour défaut caché. Quelques explications.

En cas d’achat d’un professionnel et sa mauvaise foi est prouvée, sachez qu’il est également possible de réclamer des dommages-intérêts pour les dommages subis. Qu’est-ce qu’un défaut caché ? Le Code de la consommation définit le défaut caché comme un défaut affectant la chose achetée qui la rend impropre à son usage ou diminue ce dernier au point que l’acheteur ne l’aurait pas acquis ou du moins à un prix nettement inférieur s’il avait été avisé.

Lire également : Où vendre ma voiture rapidement ?

Afin de protéger les consommateurs contre ce risque, l’article n°1641 du Code de la consommation prévoit, lorsque le défaut caché est prouvé, soit l’annulation de la vente, soit le remboursement d’une partie du prix de la chose concernée. Toutefois, trois conditions doivent être remplies pour examiner l’application de cette garantie légale :

Valeur par défaut doit exister au moment de l’opération ; La défaillance ne doit pas être apparente au moment de l’opération ; Le défaut doit rendre la chose impropre à son utilisation normale ou l’affecter de manière significative. L’article 1641 s’applique au secteur automobile Fait de la mécanique et de l’électronique, une voiture s’avère être une propriété complexe pour laquelle le consommateur n’a pas nécessairement les connaissances et les moyens techniques pour comprendre l’état réel au moment de l’achat. Il doit se fier à la réputation et à l’honnêteté du vendeur au moment de sa décision. Toute la difficulté pour l’acheteur lésé sera de démontrer que la défaillance constatée ne résulte pas d’une usure normale et qu’elle découle d’un défaut existant avant la vente : les avocats parlent de l’état de la technique du défaut dans la vente. Il peut s’agir d’un défaut de fabrication, d’une usure anormale, d’une réparation effectuée avec une pièce inappropriée. En fait, plus le défaut est détecté rapidement après la vente, plus il est probable qu’un acheteur lésé vous devra faire reconnaître son état de la technique.

Lire également : Comment fonctionne une voiture hybride ?

Bon à savoir : personne n’est en sécurité, professionnel ou pas ! La garantie contre les défauts cachés peut s’appliquer à un achat effectué dans un garage en tant que particulier. Elle s’applique à tous les véhicules, neufs ou usagés. La procédure Lorsque vous constatez un défaut caché sur votre véhicule, vous devez d’abord rechercher un règlement amiable du litige. La plupart des garages adhèrent à des règles éthiques strictes et adhèrent à leur réputation. Plus difficile avec un particulier !

Construisez votre dossier et assiduisez l’expertise nécessaire. Il s’agit d’écrire des informations techniques spécifiques qui fournissent la preuve du défaut caché.

Des recours, y compris l’annulation de la vente, sont donc possibles en cas de défaut caché sur votre nouvelle voiture. Il convient donc de prioriser un règlement amiable en vous faisant accompagner dans ce processus par l’UFC QUE CHOISER EN DORDOGNE qui apportera plus de poids. Pour les achats de garage, en particulier les véhicules d’occasion, n’hésitez pas à optez pour une garantie complète du véhicule pendant les premiers mois suivant la vente. Une précaution qui vous protège contre les pannes majeures qui peuvent affecter votre nouvelle voiture après son achat.

ARTICLES LIÉS