Accueil Actu Comment choisir son poste à souder à l’arc ?

Comment choisir son poste à souder à l’arc ?

Le poste à souder à l’arc est un équipement très utile pour réaliser diverses opérations. Pour avoir de bons résultats à la fin de vos travaux, il est nécessaire de bien choisir son appareil. Ce choix n’est pas évident pour quelqu’un qui n’est pas soudeur ou professionnel du domaine. Pour vous faciliter cette prise de décision, la rédaction a décidé de vous présenter les critères de choix.

Choisir le type de poste à souder

Sur le marché, il existe différents types de postes à souder à l’arc. En effet, chaque modèle d’équipement est conçu pour des travaux bien précis. Peu importe, le type de poste à souder que vous auriez choisi, il est recommandé de s’entrainer à le manipuler avec des chutes de métal. Cette précaution est très utile afin d’éviter tout type d’accident lors de vos travaux de soudures.

Lire également : Livres audio : sur quelles plateformes se les procurer ?

Le poste à souder MMA Inverter

Si vous n’avez pas encore assez d’expérience avec les postes à souder, alors c’est ce modèle qu’il vous faut. En effet, cet appareil est facile à utiliser. De même, la gestion de sa puissance demeure assez aisée.

Vous pourrez vous en servir pour souder de l’inox de 2 à 10 mm, de l’acier ou de la fonte. Néanmoins, ce poste est incapable de vous servir à souder du cuivre ou de l’aluminium.

A lire en complément : Comment produire de l’électricité avec de l'eau 

Le poste à souder MIG MAG

Ceux qui ont besoin d’un poste à souder pour réaliser régulièrement des travaux doivent opter pour ce modèle. Cet équipement est doté d’une bobine de fil en inox ou acier cuivré.

Cet élément permet à l’utilisateur de réaliser la soudure avec un apport de gaz neutre ou actif. La présence du gaz est nécessaire utile pour protéger la soudure de la corrosion.

La soudure MAG est utile pour des travaux sur des métaux lourds (acier au carbone). En ce qui concerne la soudure MIG, elle est nécessaire pour les soudures d’alliages légers comme : le cuivre, l’acier ou l’inox.

Le poste à souder pour la soudure semi-automatique

Ce modèle est conçu pour les travaux plus importants. C’est pour cette raison que les fabricants l’ont équipé d’un fil fourré. Ce fil se déroule en permanence, à cause de la présence d’une torche qui permet de contrôler la vitesse. De même, il convient de préciser que le fil est brûlé de manière contrôlée.

Le poste à souder TIG

Ce type de poste à souder est à préférer si vous souhaitez réaliser des travaux fins et de grande qualité. En effet, cet appareil est idéal pour opérer la soudure de tôles fabriquées en acier. Il est aussi utile pour souder des tubes fins en inox.

Autres facteurs de choix importants

Certains éléments sont à prendre en compte lors du choix de votre poste à souder. En suivant ces critères de taille, vous tomberez exactement sur le modèle qui fera votre bonheur.

La puissance du poste à souder

Le choix de la puissance de votre appareil doit se faire en tenant compte de l’épaisseur et du type de métal que vous comptez souder. L’indicateur de la puissance sur un poste à souder est « le facteur de marche ».

Cette valeur exprimée en pourcentage à un ampérage. Elle est utile pour connaître les performances du poste lorsqu’il est utilisé pendant 10 minutes à une température de 40°C.

Il est donc nécessaire de comprendre qu’un pourcentage élevé pour le facteur de marche signifie que l’appareil est plus puissant. Le poste sera donc utilisé pour des soudures intensives.

Si vous êtes un bricoleur qui réalise des soudures de manière occasionnelle, l’idéal serait de vous tourner vers un appareil de 40 à 130 ampères doté d’électrodes de 1,5 à 3,2 mm.

L’épaisseur du métal à souder

L’épaisseur maximale du métal que vous pouvez souder est déterminée par le diamètre de l’électrode de votre équipement. De manière concrète, ceux qui disposent d’une électrode de 1,5 mm ne peuvent pas travailler une pièce de plus d’1 mm.

Pour ce type de poste à souder, il est également utile que l’intensité de l’appareil soit située entre 20 et 25 ampères. En effet, avant de choisir la puissance du poste, vous devez tenir compte de l’épaisseur.

Si la puissance choisie est largement supérieure à l’épaisseur du métal à souder, vous aurez un trou dans votre support.

ARTICLES LIÉS