Accueil Actu Comment produire de l’électricité avec de l’eau 

Comment produire de l’électricité avec de l’eau 

Pour son importance, l’électricité est une modalité importante dans le quotidien de nombreux utilisateurs. Si cette denrée est produite aujourd’hui avec de nombreux procédés, il faut rappeler que la méthode originelle est celle qui utilise de l’eau. Ainsi, si vous vous demandez comment produire de l’électricité avec de l’eau, voici ce que vous devez savoir.

La production de l’électricité par la force mécanique de l’eau

L’électricité peut être produite par la force mécanique de l’eau. Si vous avez connu les moulins à eau, le principe de fonctionnement reste le même. En effet, la force de l’eau est utilisée pour actionner un alternateur qui produit du courant par la suite. Toutefois, les usines qui ont recours à cette technique se distinguent en trois groupes.

A lire aussi : Comment faire de la dorure sur un décor ?

Usine de haute chute

Ce sont des usines qui disposent d’une retenue d’eau conséquente. Comme leur nom l’indique, les usines de hautes chutes tirent parti des cascades assez hautes, dépassant généralement les 1000 mètres. Ainsi, elles peuvent fonctionner en moyenne 400 heures à pleine puissance. Comme vous pouvez bien vous en douter, ces sites produisent des quantités d’électricité considérables.

Usine de chute moyenne

Pour une bonne production, ces usines installent des barrages sur des cours d’eau moyennement pentus. De plus, elles privilégient les eaux avec un fort débit. Une usine de chute moyenne ne produira pas de façon continuelle du courant électrique. Les écluses sont généralement vidangées aux heures où le pic de demande est enregistré.

A découvrir également : Miroir mon beau miroir dis moi qui est la plus belle ?

Usine de basse chute

Au niveau de ces usines, il n’existe pas d’écluses, ce qui n’implique pas un stockage de l’eau. Comme dans le cas précédent, le débit de l’eau qui circule doit être important. Cela permet de couvrir les carences induites par la faible hauteur des chutes.

La production de l’électricité par le procédé osmotique

Pour la production de l’électricité à partir de l’eau, il est aussi possible de recourir au procédé osmotique. Toutefois, lorsqu’on fait allusion à cette méthode, il est important de rappeler qu’elle est plus récente que la méthode classique connue. Avec l’osmose, on peut produire du courant avec deux méthodes distinctes.

L’osmose à pression retardée

Dans un premier temps, il est possible de recourir au procédé d’osmose à pression retardée dont le principe de fonctionnement est tout simple. En effet, de l’eau douce et de l’eau salée sont entreposées dans des contenus séparés par une membrane sélective (semi-perméable). Partant du principe que les contenants ne contiennent pas des solutions ayant une même salinité, il se produit un phénomène de migration.

Ainsi, de façon naturelle, la solution la moins salée voudra s’équilibrer en sel. De ce fait, elle migrera à travers la membrane vers la solution la plus salée. En conséquence, la pression augmente dans le contenant et met en action des turbines qui par la suite produiront du courant à l’aide d’un générateur.

L’osmose inversée

Si dans le premier cas (osmose retardée), c’est le niveau d’eau qui monte pour engendrer une pression qui tourne les turbines, ce ne sera pas le cas ici. Dans un processus de production d’électricité avec l’osmose inverse, il est appliqué à la solution saline, une pression suffisante pour induire une migration inverse.

Ce sont donc les molécules d’eau qui migrent vers l’eau douce. Dans ce cas, la pression à l’intérieur augmente et non le niveau de l’eau. Conséquemment, les turbines tournent sous l’effet de cette montée de pression pour produire de l’électricité. Le processus est encore appelé le dessalement de l’eau de mer.

Vous savez désormais comment on peut produire de l’électricité avec l’eau.

ARTICLES LIÉS