Accueil Actu Comment traiter la chlorose de l’hortensia ?

Comment traiter la chlorose de l’hortensia ?

La chlorose se manifeste par le jaunissement progressif des feuilles. Ce CIO apparaît habituellement à la fin de l’été, mais peut se produire toute l’année sur un feuillage persistant. Continuez la lecture pour diagnostiquer, prévenir et traiter vos plantes.

Chlorose : qu’est-ce que c’est ?

  • Surveillez vos plantes
  • Les feuilles perdent la couleur pour devenir jaune pâle
  • Cette maladie peut être mortelle pour vos plantes
  • Sachez que cette maladie est le résultat d’une plante qui ne produit pas de synthèse de chlorophylle
  • Vous avez planté votre plante dans un sol inapproprié, trop calcaire, humidité compacte ou stagnante
  • Sels minéraux ou carences en azote si vous poussez dans des pots

Espèces touchées :

  • Plantations en pot
  • semis de bruyère
  • Les rosiers
  • Les vignes
  • Arbres fruitiers et arbustes

Chlorose : diagnostic

  • Diagnostiquer la présence de cette maladie
  • Localiser les symptômes généraux
  • Faites attention au feuillage adulte ainsi qu’aux jeunes feuilles
  • Vérifiez si votre feuillage s’estompe de la lame puis vers la fin avant d’atteindre le pédoncule
  • Analysez les carences multiples et possibles sur vos feuilles de quelques mois
  • Détecter les plantes affaiblies avec une croissance altérée
  • Repérez également les symptômes spéciaux
  • Observez les feuilles des plantes que vous soupçonnez : les carences en azote atteignent d’abord les feuilles les plus anciennes tandis que les carences en fer et en zinc remarquent d’abord sur les jeunes feuilles
  • Faites attention aux fruits déformés et au brunissement des feuilles, ce qui signifie une carence en phosphore

Chlorose : prévention

  • Prévenir l’apparition de la maladie
  • Assurez-vous que vos plantes ne souffrent pas de carences
  • Vérifiez que toutes vos plantes sont bien exposées à la lumière
  • Enrichissez régulièrement votre sol avec du compost ou des croûtes végétales
  • N’hésitez pas à apporter du fumier biologique à votre terre pour plantes gourmandes
  • Décompresser régulièrement le sol
  • Plantez vos plantes de bruyère dans un plateau si vous avez du sol calcaire
  • Analysez votre sol parce que vous avez tout intérêt à connaître sa nature
  • Obtenir une trousse d’analyse du sol
  • Ne poussez pas sur des terres mal drainées ou inondées
  • Ajoutez du sable à votre sol argileux

Chlorose : traitement

  • Si la prévention ne suffit pas et que vos plantes tombent malades, traitez
  • Atténuer les carences avec des apports ou pulvériser des engrais foliaires
  • Utilisez de l’engrais foliaire seulement comme traitement supplémentaire, son action étant éphémère
  • Apporter de l’engrais azoté ou du sang séché en cas de carence en azote
  • Pour les carences en magnésium, pulvériser une solution à base de sulfate de magnésie sur le feuillage
  • Ajoutez du sable de rivière à votre sol argileux ainsi que de la matière organique

A lire en complément : Loi Malraux : ce qu'il faut retenir

ARTICLES LIÉS